Vidéo : Comment calculer vos Coûts de Revient ? (1)

Accueil/coûts de revient/Vidéo : Comment calculer vos Coûts de Revient ? (1)

Retrouvez ici, chaque semaine, mes meilleurs conseils de Gestion en Vidéo
Cette semaine : calcul de vos Coûts de Revient, Episode 1

Découvrez, ci-dessous, la version texte de la vidéo

Bonjour, je m’appelle Alexandre Cwerman, société Gest’AC Conseils, j’accompagne les dirigeants d’entreprises dans l’amélioration de leurs performances. Aujourd’hui, nous allons parler des coûts de revient. Mais avant de vous donner des exemples de coûts de revient, nous allons nous intéresser à ce qu’est un coût de revient et à quoi cela sert.

Tout d’abord, un coût de revient sert à vérifier les marges. Quand vous facturez un client, que vous avez établi un devis avant, que vous avez calculé une marge prévisionnelle, est-ce que vous êtes vraiment dans vos marges par rapport à quels coûts ? Et comment vous avez monté votre devis ? Forcément, dans les coûts de revient, nous avons les coûts fixes et les coûts variables. Qu’est ce qu’un coût fixe ? Un coût fixe c’est des coûts que vous avez, que vous ayez l’activité du chiffre d’affaire ou pas. C’est un coût mensuel, que l’on peut répartir à la journée, au chantier, à la semaine, comme on le souhaite mais il reste un coût fixe. Par exemple, le bâtiment dans lequel vous vous situez, que vous louez, c’est un coût fixe que vous payez par mois ou par jours. La location du véhicule que vous avez est également un coût fixe, que vous roulez ou non, vous devez rembourser la location tous les mois.

Un coût variable, qu’est ce que c’est ? Il y a différentes natures de coûts variables. Il y a des coûts variables d’achat de matières premières, quand vous produisez quelque chose, vous avez besoin de matières premières pour produire. Alors, plus vous allez produire, plus vous allez acheter. Après, il y a tout ce qui est main d’œuvre, les salariés que vous payez, est-ce un coût fixe ou un coût variable ? Certains diront que c’est du coût fixe puisqu’on paye le même salaire tous les mois. Mais c’est aussi un coût variable puisque plus vous allez produire, plus vous aurez besoin de main d’œuvre. Donc où mettons-nous la limite ? Il y a peut-être une part de coût fixe et une autre de coût variable ? Il y a la production mais aussi l’énergie, plus vous allez produire, plus vous allez consommer d’électricité, d’eau, de carburant, de péage. Donc tout cela, ce sont des coûts variables qui viennent se rajouter.

Pourquoi calcule-t-on tout ça ? Tout simplement, quand vous avez un problème de marge sur vos chantiers, que vous ne savez pas où vous pouvez réduire vos coûts, on va d’abord regarder les coûts fixes, ce sont des coûts qui sont incompressibles, On pourrait peut-être négocier certains contrats ? Ensuite, nous travaillerons sur les coûts variables, en modifiant vos process de production, d’industrialisation ou de travail, on va pouvoir intervenir sur les coûts variables, les réduire, les optimiser et ainsi augmenter vos marges. Tout cela se travaille, s’étudie. Chaque situation à ses coûts propres mais aussi possède ses définitions.

Nous pouvons regarder ça ensemble, travailler ensemble et ainsi définir vos coûts fixes, vos coûts variables et vos marges de progression. Connectez-vous dans la rubrique « Côut de revient » sur Gest’AC Conseils.com. Vous trouverez des solutions, des réponses à vos questions. Je suis là pour répondre à vos questions et travaillez avec vous.

By | 2017-04-06T21:54:44+00:00 mardi 17 novembre 2015|coûts de revient|0 commentaire

About the Author:

Consultant en Contrôle de Gestion, Amélioration de la performance, Reporting, Tableau de Bord, Formation Excel, Aide à la création/ reprise d'entreprise.

Laisser un commentaire